Marquage industriel : un pilier de la traçabilité des secteurs industriels

Le marquage industriel est un processus par lequel une pièce est identifiée et enregistrée individuellement, ce qui permet sa traçabilité tout au long de sa vie utile. Il s'agit d'une mesure de qualité réellement efficace pour que toute entreprise manufacturière puisse agir de manière à améliorer continuellement l'efficacité de ses processus de production.

Quelles sont les différentes techniques de marquage industriel ? 

Marquage électrochimique

Si vous allez sur le site web agicom, vous remarquerez que la popularité de la technologie de marquage électrochimique est étroitement liée à sa polyvalence et à sa flexibilité. Étant donné que le processus est alimenté par l'électricité et des électrolytes doux, cette méthode de marquage ne convient qu'aux surfaces métalliques conductrices. Cependant, elle couvre un large éventail de métaux différents et de surfaces conductrices d'électricité, notamment l'acier inoxydable, l'aluminium, le laiton, l'acier doux et le titane, pour n'en citer que quelques-uns.

A lire aussi : Quels sont les avantages et les inconvénients de l'application PONS Translator ?

Marquage laser

Le marquage laser est une méthode efficace qui doit son succès aux progrès technologiques. Contrairement à la méthode électrochimique, le marquage laser est adapté à la production en série car l'équipement utilisé est le plus souvent fixe et non contrôlé manuellement.

La technique est utilisable sur différents matériaux, y compris le métal et le plastique. Toutefois, pour obtenir des résultats souhaitables et cohérents, il est nécessaire d'allouer des ressources financières importantes à l'achat d'un équipement de qualité.

Dans le meme genre : Garde meuble : choisir la bonne taille pour votre projet

Marquage par micro-percussion

Le marquage par micro-percussion est un système de marquage industriel utilisé principalement dans l'industrie sidérurgique, notamment dans la production de lingots, de barres et de laminés.

Il consiste à réaliser des marques profondes sur des matériaux tels que les métaux, les alliages de métaux durs et les plastiques durs au moyen d'impacts consécutifs qui génèrent une succession de points. Elle présente en outre l'avantage d'être très rapide, répétitive, facile à réaliser et de répondre aux normes de lisibilité les plus élevées.

Marquage par jet d'encre

Le marquage par jet d'encre est essentiellement un procédé d'impression personnalisé qui produit des marques semi-permanentes sur la surface du métal et du plastique. Les étiquettes créées à l'aide de cette technique sont les moins résistantes aux influences extérieures et ont donc tendance à se décolorer. L'encre sous pression est responsable de la modification de la couleur de la surface, mais elle n'affecte pas de manière significative la microstructure du métal de base.

Comment choisir la meilleure technique de marquage industriel ?

Chaque technique de marquage a ses avantages et ses inconvénients. La clé pour choisir la meilleure technique est de comprendre vos besoins en matière de marquage. Pour ce faire, il suffit de tenir compte des aspects suivants.

Matériau et forme de la pièce

La pièce à marquer doit être le point de départ du choix d'une technique. Vous devez vous assurer qu'elle répond aux caractéristiques physiques de la pièce. Pour ce faire, les experts vous demanderont des informations sur la forme de la surface, l'alliage métallique, la température de la pièce, la taille de la pièce, le nombre de cavités, etc. Ce sont autant de facteurs qui influenceront le choix du système de marquage.

Type de marqueur

Souhaitez-vous marquer des codes 2D, des codes Data Matrix, des numéros de série alphanumériques, des graphiques ou des logos ? Votre type d'identifiant influencera le choix de la technologie.

Lisibilité et persistance

Si vous effectuez un marquage à des fins de traçabilité, vous devez déterminer dans quelle mesure votre identifiant peut être lu par un lecteur de code-barres ou un scanner. Les codes créés par impression à jet d'encre ou à matrice de points sont plus difficiles à lire en raison d'un contraste variable ou faible.